L’importance des liens internes en SEO 

Le pouvoir des liens internes 


Il existe deux types de liens importants en marketing digital : les liens retour (ou "backlinks") et les liens internes (ou "liens profonds"). Les blogs spécialisés en SEO ont tendance à s'intéresser davantage aux liens retour dans leurs articles, car ils ont un incidence sur le niveau d'autorité de votre domaine et donc sur votre référencement. Par ailleurs, pour les nouveaux venus dans le monde du marketing digital, obtenir des liens retour s'apparentent souvent à un chemin de croix et tous les conseils en la matière sont donc les bienvenus. Le blog de rankingCoach ne fait pas exception à la règle : nous avons déjà consacrés de nombreux articles aux liens retour. C'est pourquoi nous avons aujourd'hui décidé de nous intéresser à un autre type de lien : les liens profonds. Ces liens jouent un rôle essentiel dans la structure de votre site et permettent de créer un site avec une architecture adaptée aussi bien aux internautes qu'aux moteurs de recherche. 

Les liens internes, c'est quoi ? 


Nous avons commencé cet article en évoquant les liens retour. Si vous souhaitez en savoir davantage à ce sujet, je vous invite à découvrir cet article de notre blog
Si vous cliquez sur l'hyperlien ci-dessus, vous serez automatiquement redirigé vers un autre article du blog de rankingCoach, ce lien est donc un parfait exemple de lien interne. Il est très facile de créer ce type de lien dans un document Word ou Google Docs : 

  • Sélectionnez la zone de texte où vous souhaitez ajouter un lien; 
  • Faites un clic droit; 
  • Cliquez sur l'icône "lien" en forme de chaîne; 
  • Copiez l'URL de la page vers laquelle vous souhaitez rediriger vos visiteurs; 
  • Cliquez sur "Appliquer".

Si vous analysez le code source de la page que vous êtes en train de lire, vous trouverez la ligne de code suivante à l'endroit de l'hyperlien : 
<ahref="https://www.rankingcoach.com/fr-fr/news/4-%C3%A9tapes-pour-trouver-les-bons-liens-retour-pour-votre-site">cet article de notre blog</a>

Si vous avez utilisé Word ou Google Docs pour générer votre lien, il se peut que votre ligne de code comprenne également l'indication <span>. 

Evitez les liens morts  


Que vous utilisiez Word, Google Docs ou un code HTML pour insérer vos liens internes, assurez-vous que vous n'intégriez pas de liens morts. Par ailleurs, soyez deux fois plus attentif lorsque vous les intégrez manuellement car vous avez plus de chances de faire une petite erreur de code qui pourrait avoir de grandes conséquences. 

Si vous n'entrez pas la bonne ligne de code ou la bonne URL, les internautes qui cliqueront sur votre lien seront redirigés vers un page affichant le code d'erreur 404. Du point de vue de l'expérience utilisateur, cela est bien entendu à éviter. Par ailleurs, cela peut également nuire à votre référencement car les liens morts sont considérés comme un facteur de classement négatif. Mais comment savoir si un lien doit être remplacé ? Rien de plus simple : il vous suffit de cliquer dessus et de vous assurer que vous êtes bien redirigé vers la bonne page.

Utilisez un code simple 


Dans une vidéo consacrée aux liens et à Javascript et publiée le mois dernier sur le compte Youtube Google Webmaster, Martin Spitt conseille d'utiliser le code le plus simple possible lorsque vous insérez des liens. Il explique qu'il vaut mieux utiliser le code href standard (comme dans l'exemple ci-dessus) et n'utiliser Java qu'avec parcimonie. Pour ma part, j'irais même plus loin et je dirais : à moins de savoir exactement ce que vous faites, évitez purement et simplement Java et contentez vous du code HTML de base pour vos liens.  

Pensez à vos visiteurs 


Les liens profonds permettent d'améliorer l'expérience utilisateur et d'augmenter le temps que les visiteurs passent sur un site, ce qui est très bon pour les taux de conversion et de rebond. Vous pouvez utiliser les liens internes pour guider les internautes vers d'autres contenus intéressants en lien avec le contenu qu'ils sont en train de lire. Les liens internes servent également à faciliter la navigation sur votre site en attirant l'attention des visiteurs sur des contenus qu'ils n'auraient peut-être pas trouvés autrement.  

Catégorisez votre contenu 


Les liens internes permettent également de catégoriser et de présenter votre contenu d'une façon qui correspond aux préférences des lecteurs et à la page qu'ils sont en train de consulter. C'est par exemple à cela que servent les liens à la fin de cet article. Ils font référence à d'autres contenus de notre blog sur le SEO et sur le marketing digital en lien avec le sujet de cet article. Vous pouvez aussi créer des liens vers des pages de produits. Créer des liens intéressants et pertinents augmente également les chances que les internautes visitent davantage de pages et restent sur votre site, ce qui, à long terme, aura une incidence positive sur l'expérience de vos utilisateurs et vos conversions.  

Guidez les Googlebots


Par ailleurs, ces liens ne servent pas uniquement aux visiteurs humains, ils sont également utiles aux robots d'indexation des moteurs de recherche, surtout si vous n'avez pas envoyé de sitemap à Google. Les liens internes, qu'ils soient dans le menu de votre page ou dans son contenu, aident les Googlebots à explorer votre site et à trouver de nouvelles pages. Il est donc important de construire vos liens de façon logique. On entend souvent dire que les visiteurs devraient avoir accès à n'importe quelle page de votre site en seulement trois clics à partir de la page d'accueil, la règle est la même pour les Googlebots. Prenez le temps de vous pencher sur la structure de votre site et, si vous trouvez des pages isolées du reste de votre site, pensez à ajouter de nouveaux liens à votre menu ou à trouver de nouvelles façons de regrouper votre contenu pour aider les visiteurs et les robots à trouver vos pages. 

4 choses à ne jamais faire 


  1. Evitez de lier toutes vos pages les unes avec les autres : les liens profonds doivent être utilisés pour créer une structure logique et relier entre elles des pages qui ont un lien thématique.
  2. Ne faites pas simplement un lien vers une sous-page, trouvez le moyen de lier cette sous-page au reste de votre site.
  3. N'utilisez pas de lien "nofollow" pour créer des liens internes car le "nofollow" indique aux Googlebots de ne pas explorer la page au bout du lien, ils risquent donc de ne jamais la trouver.
  4. Ne créez pas de liens bloqués par votre robots.txt (pour la même raison que vous ne devriez pas utiliser le lien nofollow).

5 choses à faire absolument  


Ne renvoyez vos visiteurs que vers des pages qui présentent un intérêt pour eux :

  1. Faites en sorte que vos liens se détachent visuellement du reste du texte (Il est parfois possible de modifier leur apparence, mais ils sont généralement affichés en bleu et soulignés).
  2. Ajoutez des liens dans le contenu de vos sous-pages et pas seulement dans votre menu de navigation, votre en-tête ou votre pied de page.
  3. Supprimez les liens qui mènent vers des pages qui n'existent plus (liens mort).
  4. Evitez d'utiliser toujours les mêmes liens sur une sous-page.
  5. Ancrez vos liens à des phrases ou de bouts de phrase formulés de façon correcte et compréhensible qui ont un lien thématique avec la page vers laquelle vous redirigez vos internautes. 

Nous espérons que cet article vous a plu.

Découvez rankingCoach, l'application de marketing digital


Voici d'autres articles sur le link building et le SEO qui devraient vous intéresser :  





Réussissez en ligne

L’application de marketing digital tout-en-un pour les petites et moyennes entreprises

DÉCOUVREZ-EN PLUS
Bon: 75 € Coupon
Bon: 75 € Coupon

03 Jun, 2020